Interventions à domicile, 7 trucs anti-arnaques

Catégorie : Je Consomme Malin
Fuite d’eau, ouverture de porte..L’année dernière , les plaintes contre les sociétés de dépannage à domicile ont augmenté de 30% ! Les bons réflexes à adopter en cas de besoin…
1

Contactez votre assureur :

Important à avoir dans les « contacts » de votre smartphone, le numéro de votre assureur vous permet de faire le point , dans le calme, sur le service auquel vous avez droit avec votre contrat multirisque habitation.

En effet, certains proposent un service ‘assistance, inclus ou non, qui rembourse sur facture ou , même , qui évite d’avancer les frais. Par exemple, la MACIF fait intervenir une entreprise, qu’elle règle directement, la GMF, avec sa garantie SOS domicile 24h/24, offre le déplacement et une heure de main d’oeuvre…

2

Méfiez-vous des publicités : Ce n’est parce que les coordonnées d’une société apparaissent sur un prospectus à côté de celles de la mairie ou de la police que cela atteste de son sérieux. Ces « numéros utiles » n’ont rien d’officiel. En réalité, ces documents sont créés par l’entreprise elle-même. Au téléphone , on vous annonce un déplacement à 150 € pour une ouverture de porte et, au final, on se retrouve avec une facture à plus de 600 €, « parce qu’il faut tout changer ».

3

Préférez des organismes recommandés :

N’hésitez pas à faire confiance au bouche à oreille auprès de vos amis, du gardien, des commerçants. Vous pouvez également privilégier les artisans membres du Synadep ou répertoriés dans l’annuaire Charte Qualité Artisanat. Les entreprises qui y figurent répondent à une charte qualité qui encadre leurs interventions.

4

Patientez s’il n’y a pas d’urgence :

Les tarifs varient d’un prestataire à l’autre mais aussi d’un jour à l’autre. Pour éviter de payer le prix fort, si la situation le permet, évitez toute intervention , un jour férié ou un dimanche, car les montants sont majorés jusqu’à 50%.

5

Exigez un devis :

Avant de commencer son intervention, l’artisan doit vous remettre un devis pour éviter les mauvaises surprises. En le signant, vous acceptez de payer le prix indiqué. S’il est trop élevé, vous êtes en droit  de le refuser. Si au cours de l’intervention l’artisan vous annonce que ce sera plus cher que prévu, il doit vous soumettre un avenant au devis, que vous pouvez refuser.

6

Demandez des prix précis :

Chaque intervenant peut fixer librement ses prix, forfait ou taux horaire. A partir du moment où vous acceptez le montant, il vous sera difficile de le contester. A titre d’estimation, un déplacement coûte environ 50 e, et l’heure de main-d’oeuvre, 50 à 60 €, selon la prestation. Cependant, si vous signez pour un forfait de 4 heures, et qu’en 1 heure, c’est terminé, demandez des explications et renégociez. S’il fait la sourde oreille et ne répond pas à votre lettre RAR, contactez la DGCCRF.

7

Gardez les pièces :

Pour alourdir la note, certains vont vous persuader de la nécessité de remplacer plutôt que de réparer. Ils vont casser une serrure avant de tenter d’ouvrir, changer un robinet au lieu du joint… Si cela ne vous semble pas justifié, n’acceptez pas. Si l’urgence s’impose, gardez les pièces remplacées afin d’exercer un recours pour vérifier le bien-fondé de ce remplacement.

Articles similaires